Nike pas cher

Entretien avec Chicago Sky PG Dana Evans

Nice Kicks s’est assis avec Chicago Sky PG et l’athlète Jordan Brand dana evans à propos de sa signature avec Jumpman, de ce qu’elle garde dans sa rotation et de l’importance d’être une athlète de la marque Jordan à Chicago. Cette interview a été éditée et résumée pour plus de clarté.

NK : La première question que je pose toujours est la suivante : à quoi ressemble votre rotation de chaussures en ce moment ? Qu’y a-t-il habituellement à côté de la porte ou quelle est votre chaussure préférée ?

DE : Mes baskets préférées sont les Jordan 1, je ne peux pas me tromper avec elles, je pense que ce sont juste des classiques. J’aime aussi le 11 et le 4.

NK : Et quelle est la dernière sneaker que vous avez achetée ?

DE : Honnêtement, je ne suis même pas au courant parce qu’ils m’en envoient tellement. Je les prends comme elles viennent, vraiment.

NK : Quelle souplesse, ça doit être sympa quand les box Jordan Brand arrivent.

Vous avez grandi à Gary, non loin de Chicago. Quelle était votre relation avec Jordans en grandissant ?

DE : Donc pour moi, j’ai toujours été fan de baskets, j’ai toujours adoré les chaussures. Mon père est la raison derrière cela parce qu’il a toujours aimé les Jordans, donc j’ai toujours porté des Jordans. J’étais l’un des enfants les plus cool de l’école tout le temps avec mes J’s.

NK : Dans mes recherches et juste en cherchant sur Google, j’ai trouvé une photo de vous au lycée portant une Steel Air Jordan 10.

DE : Oui ! Je pense que j’ai eu à peu près tous les numéros, du moins ceux qui ont été publiés ou abandonnés.

NK : Y a-t-il un modèle en particulier ou une certaine Jordan qui a pour vous une valeur de nostalgie ?

DE : La Air Jordan XX3 bien sûr en noir. C’était comme les premières Jordans avec lesquelles j’ai commencé à jouer parce que je ne portais que mes J en dehors du terrain.

NK : Et vous savez, être un athlète de Chicago maintenant et faire partie de la famille Jordan Brand, c’est un gros problème. Je pense que c’est juste que toi, Michael Jordan et je pense que Dexter Fowler étaient les trois seuls athlètes de la marque Jordan à pratiquer des sports professionnels à Chicago. L’influence de Michael Jordan sur la ville est énorme, qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Et qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez officiellement signé avec la famille Jordan Brand ?

DE : Quand j’ai officiellement signé, c’était surréaliste. Je n’avais toujours pas vraiment l’impression que c’était vraiment arrivé parce que c’était toujours comme un rêve pour moi. Même avant que Maya Moore ne signe avec Jordan Brand, j’ai toujours dit à mon père que je voulais être la première fille à signer avec Jordan. Donc pour moi, signer, c’était comme un rêve devenu réalité. Être à Chicago, être signé chez Jumpman, c’est énorme parce que j’ai l’impression d’être le point focal derrière Jordan Brand et je pense que c’est plutôt cool.

NK : Sur le terrain, portez-vous des chaussures de test avant de les porter pour un match ?

DE : Alors pour moi, je leur ai juste dit de m’envoyer différents modèles pour se faire une idée d’eux. Mais j’ai l’impression que tous les Jordans que j’ai essayés sont super confortables et légers, donc rien à redire.

NK : En ce qui concerne l’aspect performance d’une chaussure, y a-t-il une caractéristique d’une basket de basket qui est la plus importante pour vous ?

DE : Je dirais le niveau de confort et de protection autour de ma cheville. J’aime porter des hauts bas, mais quand je porte quelque chose de haut, comme les Zions, ils sont parfaits pour moi car ils protègent aussi ma cheville, mais sont vraiment confortables.

NK : J’ai parcouru Getty Images et j’ai regardé ce que vous portiez sur le terrain toute la saison. Vous avez porté des Air Jordan 36, 36 Low, Zion 1 et Why Not .5 de Westbrook. Y a-t-il une sneaker que vous avez portée la saison dernière qui était votre préférée ?

DE : Le 36 et le Zions étaient probablement mes préférés. Le Zion est vraiment très confortable, votre pied glisse juste et le 36 a un très bon maintien autour de la cheville.

NK : Dernière question, être un athlète de la marque Jordan comporte de nombreux avantages de la marque Jordan. De toute évidence, les exclusivités pour les joueurs en sont une grande partie. Lorsque Jordan Brand vous approche pour un PE, y a-t-il une chaussure spécifique que vous aimeriez porter sur et en dehors du terrain ?

DE : Sur le terrain ? J’aimerais certainement concevoir des 36 parce que je pense que vous pourriez être vraiment original avec les couleurs et les mélanger. Et en dehors du terrain, j’aimerais vraiment avoir une Air Jordan 1 PE.

Un grand merci à Dana pour s’être assise avec nous et à Greg Jones et Rich Palmer pour avoir rendu cela possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.